Port de Naples – Départs pour la Sardaigne

Les origines de la ville et du port de Naples remontent, sans aucun doute, au 9ème siècle av.J.C. et à la fondation de la colonie grecque de Pizzofalcone, fondée par des navigateurs originaires de Rodes.

D’abord port militaire, le port de Naples s’est ouvert progressivement au trafic civil et commercial, qui est devenu de plus en plus important.
 Pendant la domination normande, le port de Naples a acquis une importance croissante faisant de Naples la seule Ville Maritime italienne membre de la Lega della Compagnia.
 Sous la domination angevine, le port s’est encore agrandi, avec l’ajout de nouveaux bâtiments, et Naples est devenue l’une des villes les plus peuplées d’Europe.
 Sous la domination des Bourbons, le port de Naples devient l’un des plus puissants et des mieux structurés d’Europe, avant de commencer à décliner, à partir de 1861, suite à l’Unification Italienne, qui entraîne une baisse du trafic maritime.

La renaissance du port de Naples commence au début du 20ème siècle, grâce à l’engagement et à la volonté de F. S. Nitti et de l’Amiral A. Witting. 
Pendant le Fascisme, le port de Naples est utilisé pour la liaison avec les colonies et est doté de nouveaux bâtiments et de nouvelles infrastructures, telles que la Gare Maritime, construite en 1932.
 Après le Deuxième Guerre Mondiale, le port accueille les émigrants italiens qui vont chercher fortune aux Etats Unis.

Le Port de Naples est actuellement l’un des plus connus en Europe : le trafic passagers part du Molo [Quai] Angioino, quai d’accostage des navires de croisière, où se trouvent la gare maritime, tandis que les ferries et les hydroglisseurs arrivent au Molo Beverello. Le port de Naples est relié au port de Cagliari par les ferries à destination de la Sardaigne de la compagnie Tirrenia.

Consulter les horaires et les prix des ferries au départ de Naples pour la Sardaigne.

Le tratte attive dal porto