Port de Gènes – Départs pour la Sardaigne

Le port de Gènes est actif depuis le 5ème siècle av.J.C. et les premières infrastructures portuaires remontent à l’an Mille . Ce port a toujours été en évolution permanente pour s’adapter à l’évolution des techniques de chargement et de déchargement des navires, allant jusqu’’à transformer le littoral dont le port fait partie.
Avant la Deuxième Guerre Mondiale, le commerce s’était beaucoup développé, notamment au-delà du Bassin de la Lanterne, à tel point que la construction de nouveaux ports, comme Sampierdarena et le terminal de Voltri, s’était rendue nécessaire.

Malgré les dommages subis suite aux bombardements, le Port de Gènes a réussi, après la guerre, à récupérer son niveau d’activité d’avant-guerre et à l’accroître, sauf une brève pause dans les années 80.
Le port de Gènes s’étend aujourd’hui sur 22 km, de la Foire à Voltri, d’Ouest en Est.
Grâce à sa situation et à ses 20 terminaux, capables d’accueillir n’importe quel type de navire, des paquebots aux chimiquiers et aux navires pour le transport de marchandises, Gènes est aujourd’hui une escale polyvalente et multifonctions. C’est depuis toujours l’un des principaux ports de départ et d’arrivée des ferries pour la Sardaigne des compagnies Moby, Tirrenia et Grandi Navi Veloci. Le port de Gènes est facilement accessible en voiture, de quelque direction que ce soit: il faut sortir à Genova Ovest, rester sur la gauche et sortir ensuite à Genova Porto.
Si vous préférez voyager en train, vous pourrez descendre à Genova Brignole, à environ 60 km, et prendre le bus pour le port, ou bien à Genova Porta Principe et vous rendre au port à pied (environ 10 minutes). En arrivant par avion à l’aéroport Cristoforo Colombo, situé à environ 10 km du port, on peut prendre la navette VOLABUS pour se rendre au port.

Consulter les horaires et les prix de tous les ferries entre Gènes et la Sardaigne.

Le tratte attive dal porto